Dans votre Globe-trotters n°185
Le sultanat d’Oman, l’Arabie heureuse
avec Francis Bourguer (88)
Dans votre Globe-trotters n°185
Portfolio : Algérie, marcher dans le désert
avec Hervé Hérodet (92)
Dans votre Globe-trotters n°185
Un automne au Canada
avec Michel et Dominique Gony (31)

Laos pays de la douceur de vivre !

Je ne savais pas grand-chose de ce pays avant d’y aller : en effet, le Laos reste assez méconnu des touristes qui se contentent plutôt de visiter ses voisins comme la Thaïlande et le Vietnam.

Ne possédant pas de plages, sans réel intérêt touristique, ce pays a réussi à me convaincre de prolonger mon visa pour le découvrir du nord au sud. Avec environ 1 600 km de long, et les routes étant ce qu’elles sont, il faut compter un minimum de trois semaines pour le parcourir.

Comment expliquer cet intérêt pour le Laos ? Sabaïdee et les sourires des enfants Tout a commencé au passage de la frontière au nord de la Thaïlande.


On y retrouve avec amusement quelques détails hérités de la présence française : le célèbre fromage La vache qui rit dans les épiceries, du pain qui ressemble à de la baguette, des gens qui jouent à la pétanque, les voitures qui roulent à droite…

Ensuite, à l’occasion d’un petit tour à vélo, c’est la découverte de la campagne laotienne, avec ses villages aux maisons de bambou, les cochons et les poules, les gens qui vous sourient quand....

[...]

Retrouvez l'article en intégralité dans Globe-trotters Magazine n°158.